AFIG-SUD PLUS

Alerte COVID-19 : RESTEZ CHEZ VOUS : Toutes les informations sur: www.gouvernement.fr

Cette action s'inscrit dans le cadre général des politiques publiques de prévention de la délinquance et plus particulièrement dans une perspective de lutte contre la récidive.

Elle est mise en œuvre chaque année à la Maison d'Arrêt de Nîmes depuis 1997 ainsi qu'au Centre de Détention de Tarascon depuis 2008 à la demande des Services Pénitentiaires d'Insertion et de Probation du Gard-Lozère et des Bouches du Rhône.

Les SPIP ont évalué les besoins en concertation avec l'administration pénitentiaire et organisé ces stages avec l'AFIG SUD.

 

On y découvre les institutions de la république en général et l'institution judiciaire en particulier avec les notions de citoyenneté, droits et devoirs, responsabilité pénale et civile, parcours des victimes... L'atelier est ludique et convivial (débats, quiz, supports vidéo, jeux de rôles...)

Seront abordés : L’expression de ses désaccords dans la vie familiale, professionnelle et collective ainsi que les outils disponibles pour exprimer ses opinions sans violence (communication/dialogue verbal et/ou écrit, recours à une tierce personne, maîtrise et contrôle de son impulsivité, utilisation des voies légales, militantisme, investissement et participation à la vie de la cité, implication associative, vote, pétition, manifestation organisée…) afin de comprendre qu’il existe des autorités et des associations compétentes pour faire valoir ses droits plutôt que de se complaire dans un discours de victimisation sensé justifier les délits commis.

La mobilisation de nos partenaires intervenants est un point fort du stage. Ils sont sollicités en fonction des profils des stagiaires : Maison de la justice et du droit, association d'aide aux victimes, spécialistes des violences conjugales, HALDE, police, gendarmerie, professeur de philosophie, psycho-sociologue...

La dernière partie du stage est consacrée à l'élaboration collective et démocratique d'une "Charte de citoyenneté". Chaque stagiaire rédige un article s'appuyant sur sa réflexion personnelle et les acquis du stage. Les articles doivent être votés à l'unanimité pour être intégrés à la charte.



Parcours citoyen


18 heures d’ateliers répartis sur 3 journées

Travail en groupe et en individuel de réflexion et de découverte dans le cadre de compositions pénales, alternatives aux peines ou aux poursuites


Contenu :


    Qu’est-ce que la citoyenneté ?
    Les valeurs républicaines
    Valeurs humaines, valeurs éthiques et valeurs morales
    Responsabilité civile
    Responsabilité pénale
    Le parcours des victimes
    Notions de civisme, tolérance, dignité humaine et civilité
    Eviter la récidive !

STAGE CITOYENNETÉ « VIVRE ENSEMBLE »


8 établissements pénitenciers de la région PACA
40 heures d’ateliers répartis sur 7 journées
Travail en groupe et en individuel de réflexion et de découverte


Contenu :


    Retrouver motivation, ressources, estime de soi
    Restaurer une relation et des liens positifs avec l’environnement social et institutionnel
    Créer ou réactualiser ses repères sociaux
    S’impliquer personnellement dans le processus de réparation
    Transformer sa situation par l’action, agir sur son environnement
    S’attribuer le pouvoir de changer les choses
    Prendre conscience des besoins et des difficultés à lever

Sur Nîmes, Villeneuve-lès-Maguelone et Perpignan. La pré-qualification est une première étape de professionnalisation qui doit conduire les détenus à l’emploi ou à la formation qualifiante dès leur sortie.

Sa durée moyenne est de 102 heures. La durée du parcours est adaptable aux besoins des stagiaires. Il peut être allongé ou écourté en fonction de l’avancée du projet professionnel.
Le parcours se déroule à un rythme de 3jours/semaine et est entièrement modulable.
Les entrées et sorties sont permanentes.

Dans une logique de préparation à la sortie, c’est un parcours dynamique qui permet aux stagiaires de saisir au mieux les opportunités de professionnalisation et d’insertion professionnelle.

Dans l’esprit de la Réforme Pénale et de l’individualisation des peines, dans un souci de prévention de la récidive et d’évitement des sorties sèches, cette action est un outil d’insertion professionnelle lié à la mise en place des aménagements de peines.

 

 

Objectifs :

 

Elaborer un projet professionnel réalisable et définir les étapes de son
parcours d’accès à l’emploi
S’initier aux gestes professionnels
Acquérir des connaissances sur un ou plusieurs secteurs d’activité
Valoriser les atouts et travailler à la levée des freins.
Entreprendre des recherches actives d’emploi et/ou de formation
 

 

Résultats attendus :


Maitrise de gestes professionnels
Un projet professionnel intégré dans un projet de sortie cohérent et réaliste
Une meilleure connaissance de la réalité des métiers, et une prise de
conscience de la réalité du marché du travail et du monde de l’entreprise.
Capacité à élaborer des outils (CV, lettre, présentation) en autonomie et à définir une stratégie de recherche d’emploi adaptée
Un plan d’action précis et réalisable

 

Objectifs :


    Construire son projet professionnel
    Favoriser la socialisation par la pratique d’une activité de groupe
    Développer ses capacités personnelles
    Tendre vers une autonomie plus grande
    Aborder 4 grands thèmes : la citoyenneté, la santé, la culture, la communication numérique


Population visée (prérequis) :


2 groupes de 10 stagiaires femmes incarcérées au centre pénitentiaire de Perpignan.
Personnes volontaires, éloignées de l’emploi, désireuses d’élaborer un projet professionnel, visant l’emploi ou la formation.


Durée de l'action et répartition dans le temps :


2 sessions de 300 heures réparties chacune sur 4 mois. A raison de 3 journées de 6 heures par semaine.





Programme :


L'« Atelier Mosaïque » propose aux stagiaires, sur la base d’un engagement volontaire de leur part, de :
    Réaliser des objets en mosaïque de verre et faïence
    Découvrir leur environnement par le biais d’activités culturelles et informatives (citoyenneté, sujets de société, débats, découverte d’œuvres littéraires et artistiques…)
    Bénéficier d’une action de prévention et information Santé.
    Accompagnement individuel soutenu :
    Aide à la résolution de problèmes personnels
    Aide à l’orientation professionnelle et recherche emploi ou de formation. (CV, LM, consultation annonces, candidatures spontanées…)

 

  • Copyright © 2018 Afig-Sud. Tous droits réservés.
    Conception : Charles Pons
    Rectification : Frédéric Alu
    Crédit photos : Friedhelm Bregar, Frédéric Alu